Christian Gaudin

Expériences d’un parlementaire en Antarctique

Bienvenue aux bloggers passionnés par le grand froid !

Dès le 21 novembre, je vous invite à partager avec moi 5 semaines de mission scientifique en Antarctique, sixième continent, grand comme une fois et demi la Chine.

Pourquoi un parlementaire du Maine et Loire s'est-il embarqué dans cette aventure ? Par passion pour la recherche ! Avant d'être élu sénateur UDF j'ai été chercheur universitaire. Alors, naturellement les sujets dans lesquels je me suis investi au Sénat concernent l'industrie, la recherche, l'innovation.

Ce lundi 21 novembre, je m'envole en destination du pôle sud jusqu'au 25 décembre prochain…Parrainé par l'institut français polaire Paul Emile Victor (IPEV) je rejoindrai la station américaine Mc Murdo puis la station italienne Terra Nova et enfin j'irai à Concordia la nouvelle base scientifique franco-italienne située au milieu de l'Antarctique. Par la suite, je ferai un raid de 1200 km sur des engins à chenilles pour atteindre la base française de Dumont D'Urville à raison de 100 kms par jour. Le retour vers l'Australie s'effectuera par bateau brise- glace "l'Astrolabe" après 6 à 7 jours de traversée.

Pourquoi faire cette expédition maintenant ?

1. parce qu'elle est l'objet du programme de recherche EPICA, franco-italien.
2. parce que je serai appelé à rédiger à mon retour un rapport sénatorial en partenariat avec l'office parlementaire des choix scientifiques et technologiques dans la perspective de 2007, 4ème année polaire internationale,
3. parce que l'Europe doit faire avancer le projet d'une agence polaire européenne,
4. parce que c'est une expérience unique !

Station Concordia, 04 décembre 2005.
Plateforme pour instruments d'astronomie fabriquée par
les Ateliers Perrault à Saint-Laurent-de-la-Plaine dans
le Maine-et-Loire.
Quels seront les sujets d'étude de mon périple ?

La glaciologie : La France a pris pied dès 1841 en Antarctique. Elle est devenue leader du carottage glaciaire. L'objectif de notre séjour sera l'analyse rétrospective de l'évolution des climats durant les 800 000 dernières années à partir d'une carotte retirée à quelques mètres du socle glaciaire au printemps dernier.
L'astro physique : l'Antarctique est le continent où la couche d'ozone est la plus mince, ce qui permet une formidable observation des astres ! C'est d'ailleurs depuis la base américaine de Ramundsen qu'on prépare la conquête de Mars…
Le comportement de l'humain quand il évolue en milieu extrême (froid, blizzard) et confiné
L'innovation technique et technologique nécessaire à la conduite de ces activités scientifiques dans les conditions les plus extrèmes de notre planète.

16 décembre 2005

Depuis la base Dumont d'Urville

L'arrivée à la base de Durmont d'Urville a vraiment été appréciée pour plusieurs raisons : d'abord la beauté de la banquise, puis la température qui est nettement plus douce et nous autorise un allègement de l'anarchement habituel de vêtements, enfin la qualité de l'accueil de la part du Chef de District. Nous sommes en Terre Adélie. Le continent Antarctique est sous la législation d'un Traité International. La France a une représentation territoriale des Terres Australes et AntarctiquesFrançaises(TAAF). Il y a donc une convention entre ces entités. Les TAAFsont sous l'autorité d'un Administrateur Principal qui a rang de Préfet et qui dans ces territoires est représenté localement par quatre Chefs de District. Ce rôle est important dans la base. Il en est le responsable et c'est souvent le Medecin-chef qui occupe cette responsabilité. Ma situation de parlementaire a sans doute, et à mon insu, été prise en compte. L'organisation de la base est semblable à celle de Terra Nova, labase Italienne visitée en debut de circuit. Elle a une capacité de 70personnes. Elle est actuellement très chargée car les hivernants préparent leur départ après passage des consignes aux arrivants du camp d'été. Il y a donc un tuilage qui apporte beaucoup d'animation. La base est reliée avec l'extérieur par la mer. Le bateau brise-glace"l'Astrolabe"assure la liaison avec l'Australie pour les personnes, les équipements scientifiques, les vivres, et le combustible. La base Durmont d'Urville, sur la banquise, est à proximité de plusieurs manchotières de différentes espèces : le manchot"Adélie" et le manchot"Empereur", c'est d'ailleurs à cet endroit qu'a été tourné le film "La marche del'Empereur". J'ai eu l'autre soir les honneurs d'un VIP, le Chef de District avait organisé à mon attention une réception avec pot d'honneur et prise de paroles. Ces moments, dans ce contexte de l'Antarctique apportent de la convivialité et celle-ci est nécéssaire à la cohésion du groupe. Je suis parait-il le premier parlementaire à mettre le pied en Antarctique alors vous comprenez...
(Photo : baguage d'une pétrel des neiges).

7 Commentaires :

Le 16 décembre, 2005 19:04, Anonymous charlène a dit...

avez vous trouvez beaucoup d'animaux ?

 
Le 17 décembre, 2005 15:29, Anonymous Michel et Marie-Annick a dit...

bonjour Christian
Après ce raid difficile mais probablement magnifique, nous recevons tes impressions sur ce long périple et ces quelques "pauses".
Tout ceci est bien impressionant et nous avons hâte que tu nous en parles de vives voix !!!
(Avons bien reçu le petit pingouin gelé et glacé... les bouchons sauteront l'an prochain !)
Nous t'embrassons.
Marie-Annick,Michel et les filles.

 
Le 17 décembre, 2005 16:54, Anonymous Pierre Guimbretière a dit...

Bravo pour ce périple qui fait rêver...et dont les enjeux sont pourtant tellement sérieux ...
alors à bientôt et bonnes fêtes de fin d'année

 
Le 17 décembre, 2005 21:58, Anonymous Anonyme a dit...

bonjour et bravo pour se voyage qui laissera surement beaucoup de souvenir. Bon retour chez vous et bonne fête de fin d'année à toute la famille. Virginie (petite fille de Jean Vincent)

 
Le 18 décembre, 2005 20:28, Anonymous Yves Brien a dit...

Bonjour Christian,

Toute l'équipe de la FNCAUE suit ton parcours avec grand intérêt grâce au blog et au réseau.

Tous nos encouragements pour la suite en espérant que la banquise ne ralentisse pas le voyage de retour car notre Président est rès attendu !

Très bonne fin d'exploration.

Bien cordialement,

Yves Brien

 
Le 19 décembre, 2005 07:58, Anonymous Bruno LETELLIER a dit...

Bon courage pour la dernière ligne droite et la remontée vers les latitudes tempérées mais qui sont aussi celles du bruit et de la fureur. On vous attend pour la dernière semaine, avec ou sans manchot sous le bras !

 
Le 28 février, 2006 12:36, Blogger Lombard adrien a dit...

Bonjour a tous, je suis élève au Lycée et j'ai un devoir sur cette base, je voudrais savoir si j'avais bien compris l'utilité de cette base. Elle sert bien a observer les oiseaux et les phoques ???

 

Enregistrer un commentaire

<< Accueil